Colibri à gorge rubis
Archilochus colubris

  • Je joue un rôle important en tant que pollinisateur.
  • On reconnaît facilement le mâle de mon espèce par sa gorge couleur rubis, d’où mon nom!
  • On m’observe souvent dans les jardins aspirant le nectar des fleurs avec mon long bec.
  • Je suis un oiseau migrateur.

Apprends!

  • J’ai une envergure de 10 à 12 centimètres.
  • J’ai un long bec qui me sert à aspirer le nectar des fleurs.
  • Mes yeux sont bordés de noir.
  • Le mâle de mon espèce est très coloré. Il a le dos et la tête de couleur verte avec des reflets métalliques et sa gorge est généralement rubis, d’où le nom de mon espèce.
  • La femelle colibri est un peu plus grosse que le mâle. Sa gorge est gris pâle avec parfois un peu de rouge.
  • Le jeune colibri ressemble à la femelle.
  • J’habite le sud du Québec, en zone tempérée nordique.
  • On me retrouve dans une grande variété d’habitats, mais j’ai une préférence pour les lieux ouverts.
  • Je me reproduis surtout dans les forêts de feuillus et de pins, les lisières de bois, les vergers et les jardins.
  • À l’arrivée de l’hiver, je migre vers le sud des États-Unis, le Mexique et l’Amérique centrale. Je reviens au Québec au printemps.
  • Je me nourris du nectar de différentes fleurs, que j’aspire avec mon long bec. En une journée, je peux ingérer l’équivalent de mon poids!
  • Je suis attiré par les fleurs en forme de tube (par exemple les ancolies et le chèvrefeuille). J’ai aussi une préférence pour les fleurs rouges et orangées.
  • Je joue un rôle important en tant que pollinisateur. En effet, en me nourrissant, je transporte le pollen de fleur en fleur et contribue ainsi à la reproduction des plantes.
  • Parfois, j’aspire la sève sucrée des arbres.
  • Mes repas sont complétés par les insectes et araignées que je capture en vol, sur les arbres, sur les feuilles ou dans les toiles d’araignée.
  • J’aime beaucoup l’eau sucrée que les humains m’offrent dans des abreuvoirs conçus spécialement pour moi.
  • Je suis un oiseau solitaire et diurne.
  • Je bats des ailes tellement vite que j’émets un petit bourdonnement lorsque je vole. En effet, j’agite mes ailes au rythme de 55 à 75 battements à la seconde. Combien de battements peux-tu faire en une seconde?
  • Avant de migrer pour l’hiver, je mange beaucoup. Tellement que je double mon poids! Cela me donne des réserves d’énergie pour mon long voyage vers le sud (États-Unis ou Mexique). La plupart des individus de mon espèce suivent la côte atlantique, mais plusieurs font la traversée du golfe du Mexique. Cela représente un trajet sans pause de 800 à 1 000 kilomètres. Impressionnant pour un petit oiseau, non?
  • Par temps froid, je suis capable d’abaisser ma température corporelle en ralentissant les battements de mon cœur. Cela me permet d’économiser de l’énergie.
  • Je suis territorial. Je défends mon territoire à coups de pattes et de bec.
  • Mon accouplement débute par une parade nuptiale. Les mâles hérissent les plumes rouges de leur gorge et effectuent des demi-cercles en vol pour impressionner les femelles.
  • Nous sommes polygynes : un mâle s’accouple avec plusieurs femelles.
  • La femelle fabrique le nid et s’occupe seule des petits.
  • Le nid est construit dans un arbre avec des écailles de bourgeons, du lichen et des brins d’herbe. La femelle y pond habituellement deux œufs qu’elle couve pendant environ 16 jours.
  • Les jeunes quittent le nid entre 18 et 22 jours de vie.
  • Une femelle peut avoir jusqu’à trois couvées par an.
  • Je suis une espèce très admirée pour ma beauté et ma rapidité!
  • J’aime fréquenter les abreuvoirs pour colibris. Si tu en as chez toi ou à l’école, tu pourras facilement m’observer.
  • Il est interdit de me capturer ou de me tuer.
  • Au Québec, la population de mon espèce est considérée comme stable.
  • Plusieurs initiatives ont vu le jour afin de protéger mon espèce et mon habitat et de mieux me connaître. Par exemple, la distribution et la vente d’abreuvoirs, les opérations de baguage ou encore le « Projet colibris » de science participative.

Envoie tes découvertes à Phibi!

Partage tes découvertes photos de la nature avec Phibi! Tu pourrais voir ta découverte mise en vedette sur le site Biogenus. Approbation parentale requise.

Aller! »

Les 4 habitats
qui t'entourent

Découvre des faits étonnants sur les habitats du Québec et des actions pour les protéger!

Voir les habitats »