Martre d’Amérique
Martes americana

  • Je suis un petit carnassier de la même famille que la belette et l’hermine.
  • Je suis arrivé d’Asie il y a environ 60 000 ans.
  • Je suis un animal solitaire, curieux et très agile.
  • Je suis une espèce piégée.
  • On m’appelle aussi « zibeline du Canada ».
  • Espèce prélevée

Apprends!

  • Je suis de la taille d’un petit chat domestique.
  • J’ai des pattes courtes, un corps mince, une grande queue touffue et un museau pointu.
  • Ma fourrure est de couleur brun-roux, parfois presque noire. Ma tête et mes oreilles sont plus pâles que le reste de mon corps.
  • La couleur de mon pelage peut varier selon la saison. Elle est généralement plus pâle l’été.
  • On me reconnaît par la couleur orangée du pelage sous ma gorge.
  • Il y 100 ans, j’étais présent partout en Amérique du Nord. Malheureusement, le défrichage et le piégeage ont considérablement réduit ma population.
  • On me retrouve souvent dans les forêts matures mixtes ou de conifères, et jusque dans la forêt boréale.
  • Mes proies préférées sont les petits mammifères comme les campagnols et les souris.
  • Je mange aussi beaucoup de baies et parfois des œufs, des oiseaux ou des amphibiens.
  • Je chasse souvent dans les tunnels creusés par les petits mammifères.
  • L’hiver, j’ai besoin d’au moins trois souris par jour pour maintenir ma chaleur corporelle.
  • J’ai une démarche bondissante.
  • Je suis très agile pour grimper aux arbres. Cependant, je chasse surtout au sol.
  • Je suis solitaire.
  • En hiver, je ne chasse que quelques heures par jour quand le soleil est levé.
  • En été et au printemps, je chasse de jour comme de nuit et durant une dizaine d’heures.
  • Je cohabite avec d’autres martres seulement en période de reproduction.
  • La reproduction a lieu aux mois de juillet et août.
  • Les petits naissent en mars ou en avril.
  • La femelle a en moyenne trois petits par portée. Elle les élève seule.
  • La naissance se déroule généralement dans un arbre creux. Les jeunes restent avec leur mère une bonne partie de l’été.
  • Je suis piégé pour ma fourrure, qui est très douce et lustrée.
  • Ma chasse est réglementée afin de préserver ma population.
  • Je suis une espèce envahissante en France, car je fais compétition à la martre européenne.
  • Tout comme le lynx du Canada et le pékan, mon espèce fait l’objet d’un suivi auprès des trappeurs du Québec. Dans mon cas, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs demande aux trappeurs de rapporter le sexe de leurs prises. Cela permet d’assurer un bon équilibre de ma population.
  • Je ne suis pas une espèce menacée ou vulnérable.
  • Cependant, je suis suivi de près par les biologistes afin que les quotas de chasse soient adaptés.

Action!

Envoie tes découvertes à Phibi!

Partage tes découvertes photos de la nature avec Phibi! Tu pourrais voir ta découverte mise en vedette sur le site Biogenus. Approbation parentale requise.

Aller! »

Les 4 habitats
qui t'entourent

Découvre des faits étonnants sur les habitats du Québec et des actions pour les protéger!

Voir les habitats »