Lynx du Canada
Lynx canadensis

  • Je suis un mammifère carnivore.
  • Je ressemble à un très grand chat domestique.
  • Je suis bien adapté au froid et à l’hiver.
  • Mon pelage change selon les saisons.
  • Je suis solitaire et difficile à observer.
  • On m’appelle aussi « loup-cervier ».
  • Espèce prélevée

Apprends!

  • Je suis un animal qui s’est très bien adapté au froid et à la neige.
  • En hiver, mon pelage est gris clair. Cela m’aide à me camoufler dans un environnement enneigé. En été, mon pelage devient brun-rouge.
  • J’ai une longue touffe de poils noirs, appelée « pinceau », au bout de mes oreilles.
  • J’ai des favoris beiges (longs poils descendant des joues). Ils protègent mon cou du froid à la manière d’un foulard.
  • Ma queue est très courte et se termine par des poils noirs.
  • Mes larges pattes me permettent de marcher facilement dans la neige, comme avec des raquettes!
  • Adulte, je mesure entre 0,7 et 1,2 mètre de longueur.
  • Ma proie préférée est le lièvre d’Amérique. J’en mange environ 200 par année!
  • La hausse ou la baisse de ma population est liée à celle du lièvre d’Amérique: si les lièvres sont abondants, il y aura plus de lynx et vice-versa.
  • Je mange aussi des petits mammifères comme des souris ou des écureuils.
  • Je chasse surtout durant la nuit. Je me cache puis me jette rapidement sur ma proie. Mon pelage m’aide à me camoufler dans mon environnement.
  • Je suis un animal solitaire.
  • Je peux émettre autant de cris différents que le chat domestique, mais je le fais plus fort!
  • Je parcours de grandes distances, soit entre 4 et 20 kilomètres par jour.
  • Je peux faire des bonds allant jusqu’à 7 mètres!
  • Je suis également habile pour grimper aux arbres et nager.
  • Je me promène souvent aux mêmes endroits et j’aime emprunter les mêmes sentiers.
  • La période de reproduction se situe en février et mars.
  • La gestation des femelles dure de 60 à 70 jours.
  • La naissance a lieu entre avril et juin.
  • Lorsque les petits naissent, ils ressemblent à des chatons domestiques.
  • La femelle donne naissance à une portée moyenne de 1 à 5 chatons. Si la nourriture est peu abondante, notamment à cause d’une faible population de lièvres d’Amérique, les petits ne survivront pas tous.
  • Les jeunes lynx sont élevés par la femelle.
  • Mon principal prédateur est l’humain. Il me piège pour ma fourrure.
  • Le piégeage de mon espèce est réglementé et ne menace pas mon espèce.
  • On m’aperçoit rarement puisque je suis un animal nocturne.
  • On me confond souvent avec mon cousin, le lynx roux, qui est plus petit que moi.
  • Mon espèce n’est pas considérée comme menacée au Québec.
  • Cependant, jusqu’au milieu des années 1980, il n’y avait pas de limite de capture pour mon espèce. Cela a entrainé une diminution de ma population.
  • Maintenant, mon piégeage est encadré par des lois. Le nombre limite de capture varie selon ma population.
  • Les cycles de population de mon espèce suivent ceux du lièvre d’Amérique, ma proie préférée. En moyenne, ma population augmente et diminue tous les 10 ans.
  • Les menaces à mon espèce sont la fragmentation et l’altération de mon habitat, les captures accidentelles par les humains et les changements climatiques.

Action!

Envoie tes découvertes à Phibi!

Partage tes découvertes photos de la nature avec Phibi! Tu pourrais voir ta découverte mise en vedette sur le site Biogenus. Approbation parentale requise.

Aller! »

Les 4 habitats
qui t'entourent

Découvre des faits étonnants sur les habitats du Québec et des actions pour les protéger!

Voir les habitats »