Harfang des neiges
Bubo scandiacus

  • Je suis l’oiseau emblème du Québec (depuis 1987).
  • Je suis une espèce commune au Québec.
  • Je me nourris principalement de petits rongeurs.
  • Je me suis fait connaitre auprès des jeunes grâce à la chouette Hedwige d’Harry Potter.

Apprends!

  • Mes yeux perçants sont de couleur jaune vif.
  • Le plumage du mâle est de couleur blanche. Le plumage de la femelle est légèrement tacheté ou strié de brun.
  • Grand oiseau, j’ai une envergure de 160 à 177 cm.
  • Je peux tourner ma tête à un angle de 270 degrés sans bouger le reste de mon corps.
  • J’ai une épaisse couche de duvet qui isole tout mon corps du froid.
  • Mes aigrettes sont dissimulées, ce qui donne à ma tête sa forme ronde.
  • Je possède une vision me permettant de percevoir de jour comme de nuit des mouvements à 1 km de distance.
  • J’ai une très bonne ouïe.
  • Mon milieu naturel est la zone arctique (ou toundra), où je me reproduis.
  • J’hiverne dans le sud du Québec. J’aime surtout les grands espaces dégagés comme les prairies, les marais et les champs.
  • On m’observe souvent à proximité des villes et villages, perché sur un lampadaire ou sur le toit d’une grange.
  • En Arctique, j’occupe avec d’autres prédateurs le maillon le plus élevé de la chaine alimentaire.
  • En Arctique, ma proie préférée est le lemming, un rongeur. Le cycle de population des lemmings a d’ailleurs beaucoup d’impact sur ma population : moins de lemmings signifie moins de harfangs.
  • Je dois capturer de 7 à 12 petits rongeurs par jour pour combler mes besoins. C’est pourquoi je surveille beaucoup mon territoire.
  • Je mange divers petits rongeurs comme les campagnols des champs, les souris à pattes blanches et les souris sylvestres. Parfois, je mange même des rats, des musaraignes, des lièvres et des oiseaux. Bref, je saisis ce qui se présente.
  • J’avale mes petites proies tout entières! Les sucs gastriques de mon estomac vont dissoudre la chair, les os, les dents et la fourrure des animaux. Quelques heures plus tard, je régurgite une boulette avec tous ces déchets. Ces boulettes sont étudiées par les scientifiques pour connaitre mon alimentation.
  • Je passe une bonne partie de mon temps à surveiller mon territoire avec mes yeux perçants. Pour bien voir, je me perche sur une clôture, un arbre ou un poteau. Je défends mon territoire auprès des autres hiboux et je surveille le passage de mes proies préférées comme le lemming et la souris.
  • Je chasse surtout le jour.
  • Je suis un animal timide et silencieux.
  • Lors de la nidification, je peux devenir plus agressif si on approche mon nid.
  • Entre février et avril, je quitte le sud du Québec pour l’Arctique, où je niche.
  • Les mâles font une parade nuptiale qui débute en mai. Ils paradent les ailes ouvertes et les battent très fort pour impressionner les femelles.
  • Pour nicher, la femelle utilise un trou de petite taille dans le sol. Elle y ajoute des plumes, un peu d’herbe et de la mousse.
  • Le cycle de ma population est lié à celui des lemmings. Par exemple, lorsqu’il y a beaucoup de lemmings, les femelles de mon espèce pondent plus d’œufs (11 ou 12), alors que les couvées ne sont que de 4 à 7 œufs lorsque les lemmings se font rares. Lorsqu’il n’y a pas de lemmings, je ne niche pas ou je cherche un endroit où les lemmings sont plus abondants.
  • La femelle s’occupe seule des petits. Pendant qu’elle réchauffe les petits, le mâle apporte la nourriture.
  • Les nouveau-nés ont un duvet blanc qui devient ensuite gris. Les bébés harfangs quittent le nid après 3 ou 4 semaines.
  • On m’appelle Ookpik en langage inuit.
  • Le harfang des neiges est souvent mentionné comme l’un des oiseaux les plus remarquables du Québec. C’est pourquoi, en 1987, j’ai été choisi comme oiseau emblème. Avec mon plumage blanc et mes yeux jaunes, il est facile de me reconnaitre.
  • Je suis un animal très présent dans la culture inuite. Les Inuits ont un jeu pour me tromper : ils utilisent un bout de cuir de caribou attaché à une longue ficelle qu’ils trainent dans la neige. Je fonce alors sur le bout de cuir, croyant qu’il s’agit d’un lemming en train de fuir!

Action!

Envoie tes découvertes à Phibi!

Partage tes découvertes photos de la nature avec Phibi! Tu pourrais voir ta découverte mise en vedette sur le site Biogenus. Approbation parentale requise.

Aller! »

Les 4 habitats
qui t'entourent

Découvre des faits étonnants sur les habitats du Québec et des actions pour les protéger!

Voir les habitats »