Chevalier cuivré
Moxostoma hubbsi

  • Je suis une espèce menacée depuis 2004.
  • On me reconnait par mes grandes écailles, mon dos bossu et ma petite tête triangulaire.
  • On me retrouve seulement au Québec!
  • Mes écailles rappellent l’armure métallique des chevaliers, d’où mon nom.
  • Espèce menacée / vulnérable

Apprends!

  • Je mesure en moyenne 38 à 46 cm.
  • Ma tête est courte et triangulaire.
  • J’ai de grandes écailles sur tout le corps de couleur cuivré à vert olive.
  • Mon ventre est plus pâle.
  • Mes nageoires sont également cuivrées.
  • Ma nageoire caudale (ma queue) est large et fourchue.
  • J’aime l’eau chaude (plus de 20 degrés celcius).
  • J’habite dans les rivières où le courant n’est pas trop fort. Je préfère lorsque le fond de l’eau est dur (gravier, sable ou glaise).
  • On me retrouve uniquement au Québec (rivières Richelieu, des Milles Îles, Des Prairies, fleuve et lac Saint-Pierre).
  • Je mange presque seulement des mollusques (escargots, moules, etc.).
  • Mes dents me permettent de broyer la carapace des mollusques.
  • Je suis un poisson peu compétiteur ou vorace.
  • Je mords parfois à l’hameçon, même si je m’alimente surtout de mollusques.
  • Les pêcheurs me confondent parfois avec la carpe.
  • Au printemps, les adultes remontent vers la rivière Richelieu. Ils rejoignent la frayère où ils se reproduisent. Mon espèce utilise seulement deux sites de reproduction. Il s’agit des rapides de Chambly et du pied du barrage de Saint-Ours.
  • Une fois éclos, les alevins vont s’abriter et manger dans les herbiers aquatiques.
  • La femelle peut pondre 100 000 œufs!
  • Mon espèce atteint sa maturité sexuelle vers 10 ans.
  • Il est interdit de me pêcher puisque je suis une espèce vulnérable.
  • La population de mon espèce est en déclin. Je suis une espèce menacée depuis 2004.
  • Plusieurs menaces pèsent sur mon espèce : la dégradation de mon habitat, la construction de barrages, les contaminants, les espèces exotiques envahissantes, les activités récréatives, les changements climatiques, la pêche et la baisse des niveaux d’eau.
  • En 1991, l’Équipe de rétablissement du chevalier cuivré a été formé. Cette équipe aide mon espèce à se rétablir.
  • Il est interdit de me capturer depuis 1998.
  • Plusieurs initiatives ont vu le jour afin de protéger mon espèce et mon habitat. Par exemple, l’ensemencement artificielle, la création du refuge faunique Pierre-Étienne-Fortin, la mise en opération d’une passe migratoire et les acquisitions des îles Jeannotte et aux Cerfs.

Action!

Envoie tes découvertes à Phibi!

Partage tes découvertes photos de la nature avec Phibi! Tu pourrais voir ta découverte mise en vedette sur le site Biogenus. Approbation parentale requise.

Aller! »

Les 4 habitats
qui t'entourent

Découvre des faits étonnants sur les habitats du Québec et des actions pour les protéger!

Voir les habitats »